Les études de cas : un incontournable pour l'enseignement du développement durable ?

« Monsieur, êtes-vous pessimiste par rapport à l'avenir du monde? » Voici la question posée par un étudiant à la fin du 2e cours de la session (CIV3220 - Impacts sur l'environnement et développement durable, resp. L. Millette et É. Bélanger) dont l'objet était la présentation des grands enjeux actuels en lien avec la société, l'économie et l'environnement. C'est aussi la semence qui a donné naissance au développement de l'exercice « 12 cas pour penser le développement durable », aussi appelé officieusement les « 12 cas espoir ».

L'exercice consiste à préparer en équipes de quatre ou cinq étudiants une analyse de l'un des 12 cas, analyse basée sur la lecture de contenu en ligne et éclairée par les notions présentées en classe durant les trois ou quatre premiers cours de la session. L'objectif initial d'un tel exercice est de présenter, de manière informelle, différents projets inspirants (positivement ou négativement) en lien avec l'application du développement durable et de donner ainsi une perspective plus positive et plus pratique aux étudiants.

La présentation de 180 secondes résumera les résultats encourageants et parfois surprenants à plusieurs égards de cet exercice de type étude de cas, confirmant l'importance d'adopter une telle approche pédagogique pour l'enseignement d'une matière aussi complexe que le développement durable et mettant déjà en lumière plusieurs difficultés et barrières liées à la multiplication de tels exercices dans le cadre d'un cours obligatoire comme CIV3220 (environ six sections de 60 étudiants par année).

Intervenant

Laurent Spreutels, chargé de cours, Département des génies civil, géologique et des mines

Modifié le: mercredi 22 avril 2015, 15:03