Thomas Gervais - Des grilles pour mieux encadrer nos correcteurs

Des grilles pour mieux encadrer nos correcteurs :

Développement et validation de grilles descriptives «holistiques» pour l’évaluation de la résolution de problèmes en mécanique pour ingénieurs

Afin d’évaluer les connaissances en génie et les compétences en résolution de problèmes dans les grands groupes, les professeurs font souvent appel à plusieurs correcteurs distincts pour corriger les items d’un même examen. Ces correcteurs reçoivent des consignes générales du professeur responsable du cours mais, la plupart du temps, doivent tout de même exercer leur jugement personnel lorsqu’ils évaluent la démarche des étudiants. Pour faciliter ce processus et le rendre transparent aux yeux des étudiants, nous avons mis au point une série de grilles descriptives visant à encadrer le jugement des correcteurs et ainsi à réduire la variabilité inter-correcteurs lors de la correction des examens du cours PHS1101 - Mécanique pour ingénieurs. L’efficacité des grilles a été testée lors de mises à l’essai au cours desquelles plusieurs correcteurs devaient évaluer indépendamment les mêmes copies. Les qualités psychométriques et pratiques de l’outil ont été caractérisées par analyse de variance des scores décernés et à la suite d’entrevues avec les correcteurs participants. Les divers résultats de ces tests seront rapportés lors de la présentation.

 

Maxim Morin, candidat au doctorat en sciences de l’éducation, Université de Montréal

Thomas Gervais et David Ménard, professeurs, Département de génie physique

Modifié le: mardi 6 mai 2014, 15:24