H2022 Forum des nouvelles

Correction TP5

Correction TP5

par Bérénice Dubois,
Nombre de réponses : 0

Bonjour,

Je vais déposer les copies corrigées du TP5 au courant du mercredi 3 novembre donc jettez-y un coup d'oeil pour corriger votre TP6 avant la remise. Voici les points qui ont posé le plus de difficulté:

- Pour les VI, il faut toujours initialiser les shift registers

-Pour la prise de mesure, il fallait prendre deux ou trois valeurs de RPM par rapport cyclique afin de trouver l'incertitude de la mesure avec l'écart-type (pour chaque point). Cette incertitude est utilisée pour les barres d'erreur des graphiques. Pour voir l'influence de N, il fallait prendre un N<30, un N à environ 100 ou 200 et un N à environ 500 idéalement. Pour voir l'influence de dt, il fallait un dt à 7ms (valeur minimale), un dt autour de 10 et un dt autour de 20 environ (plus grand aussi valable).

- Pour les graphiques, il fallait prendre le type "nuage de point" (points non-reliés), ajouter une courbe de tendance linéaire sur la partie avant le repliement (début du graphique), afficher les barres d'erreur pour les valeurs de RPM seulement (pas d'incertitude sur le rapport cyclique), indiquer à quelle valeur est le paramètre constant (soit dt soit N). On peut aussi fixer la courbe de tendance à l'origine en définissant l'intersection.

- Pour la discussion, on pouvait donc voir que: le RMP augmente (linéairement) avec le rapport cyclique, le RPM est mieux approximé pour des dt très petits et quand N augmente on a plus de précision sur les mesures (barres d'erreurs plus courtes).

Vous pourrez trouver ci-joint un bon exemple de graphiques.


Influence de N sur le RPM mesuré

Influence de dt sur le RPM mesuré